Étapes de la construction de votre maison

La construction d’une maison neuve est avant tout le fruit d’une longue réflexion et de nombreuses heures d’études. De la conception des plans à la réalisation des travaux le respect et la connaissance des différentes phases vous sera fort utile.

Maisons Horizon est là pour vous accompagner au mieux tout au long de votre projet et vous propose de suivre les différentes étapes de construction d’une maison.

I. La phase de budgétisation

Tout d’abord il s’agit de faire le point sur vos besoins et sur vos capacités de financement. Le montant de votre capital et l’estimation de l’apport que vous pourriez avoir vont conditionner l’ensemble de votre projet. Il s’agit bien entendu d’être réaliste, mais aussi de s’informer au maximum afin de tirer le meilleur parti de votre projet de construction de maison.

La demande de prêt ne doit pas être repoussée dans le temps si besoin en est car cela peut prendre du temps. Chez Maisons Horizon, nous vous proposons des solutions de financements via nos partenaires et un accompagnement dans vos démarches

II. La recherche et le choix du terrain

Notre catalogue de terrains à bâtir vous permettra de faire votre choix pour élire domicile dans la commune de votre cœur. En fonction de vos moyens et de vos désirs géographiques, le choix d’un terrain à bâtir marquera le début concret de votre projet.

III. Les études de Plans, modélisation 3D et PLU

Le plan est à la base de votre projet d’habitation, son élaboration ne doit pas être négligée car il affectera votre vie future dans votre maison. Faîtes vos choix en privilégiant vos désirs sur le long terme, la pierre, c’est fait pour durer !

Le choix de plan au sein d’un catalogue vous apportera sécurité, fonctionnalité et maîtrise tandis qu’un plan fait sur mesure privilégiera la personnalisation de votre maison. Plusieurs outils sont là pour donner libre cours à votre créativité si vous voulez-vous-même dessiner vos plans avant de les soumettre à un architecte qui les validera.

Au niveau extérieur, il est important de vérifier le plan local d’urbanisme (PLU) et ses contraintes s’il y en a ainsi que les procédures de viabilisation pour les diverses raccordements nécessaires (eau, électricité, etc..).

IV. Le permis de construire

Une fois tous les voyants au vert, vous pouvez demander l’instruction du permis de construire, sa durée d’instruction varie selon la situation du terrain. Une fois son obtention et son affichage, les tiers ont 2 mois et 15 jours pour émettre un recours. Passé ce délai vous pourrez signer un acte authentique et passez à l’ouverture du chantier V. La phase de chantier

La phase du chantier est tout aussi importante et la maîtrise de celui-ci passera par une inspection régulière des travaux.

Plusieurs étapes sont à prévoir :

Le placement de la maison sur le terrain

  • Délimiter le terrain
  • Excaver pour situer réellement la maison
  • Creuser des tranchées pour le raccordement aux différents réseaux

Le Gros-Oeuvre

L’ensemble des travaux dit lourds, l’essentiel de la création, il s’agit principalement des fondations, de l’assainissement, du soubassement, des murs et de la toiture.

Le Second-Oeuvre

Ici on se représente les finitions de la construction d’une nouvelle maison. Cela comporte l’isolation, les menuiseries, l’escalier, l’électricité, la plomberie et le chauffage. La finition

Les finitions

Une fois la maison construite, protégée et équipée, il est temps de lui donner votre cachet personnel et de la décorer à votre goût. Peinture, tapisserie, équipement cuisine et salle de bain mais aussi revêtement extérieur (crépi, terrasse, etc…) où notre partenaire Rénovert pourra vous apporter tout son savoir-faire.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Immobilier et défiscalisation : le dispositif Duflot

Maisons Horizon vous propose également des produits de défiscalisation et d'investissement locatif notamment au travers du dispositif Duflot. Nos équipes commerciales sont à votre disposition pour vous orienter et vous aider à monter votre projet, en répondant à toutes vos interrogations. Alors n'hésitez pas à nous contacter. 1. Quels sont les objectifs de la Loi Duflot 2013 ? Cette loi a pour objectif de soutenir la construction. Elle devrait permettre d'engager la construction de 40 000 logements dès 2013 dans les zones géographiques où la demande est la plus forte. Incitatif fiscalement pour l’investisseur, ce dispositif propose aux futurs locataires, sous conditions de ressources, des loyers inférieurs au prix du marché d'environ 20 %. 2. Quel est le montant de la réduction d'impôts ? Pour les particuliers « investisseurs », le taux de réduction de l'impôt sur le revenu, réparti sur 9 ans, est fixé à 18 % du prix d'achat du logement (contre 13 % en 2012 avec la loi Scellier). 3. Les conditions de la Loi Duflot Le propriétaire du bien immobilier s'engage à louer le logement nu à usage d'habitation principale pendant une durée minimale de 9 ans. Le logement ne peut être loué à un ascendant ou à un descendant, ou toute personne du même foyer fiscal. L'engagement de location doit prendre effet dans les 12 mois qui suivent la date d'achèvement de l'immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure. Est autorisée deux acquisitions Duflot par an, au titre d'une même année d'imposition, dans la limite de 300 000 € par contribuable. 4. La performance énergétique Le bien immobilier doit respecter un niveau de performance énergétique globale. La réglementation thermique actuelle correspond à la norme RT2012. 5. Le permis de construire L'achèvement du bien immobilier doit intervenir dans les trente mois qui suivent la date de la déclaration d'ouverture de chantier dans le cas d'un logement acquis en l'état ou la date de l'obtention du permis de construire dans le cas d'un logement que le contribuable fait construire. 6. Le zonage géographique L'application de la Loi Duflot est réservée aux logements situés dans les zones suivantes : Zone A bis regroupant Paris et soixante-huit communes de la proche périphérie Zone A pour une partie de la région parisienne et quelques villes de provinces Zone B1 est composée des agglomérations de plus de 250 000 habitants, de quelques villes proches de l'île de France dont le prix de l'immobilier est relativement élevé, des zones littorales et frontalières, de la Corse et des Iles. Pour la Zone B2, elle sera transitoire. En effet, la Zone B2 est éligible le temps que les promoteurs obtiennent des dérogations qui seront délivrées au cas par cas dans cette zone. Du coup, la zone B2 est éligible, pour le moment, et uniquement pour les actes authentiques passés avant le 30 juin 2013.
Lire la suite

Immobilier et défiscalisation : la défiscalisation Duflot

Maisons Horizon vous propose également des produits de défiscalisation et d'investissement locatif notamment au travers du dispositif Duflot. Nos équipes commerciales sont à votre disposition pour vous orienter et vous aider à monter votre projet, en répondant à toutes vos interrogations. Alors n'hésitez pas à nous contacter. PRINCIPE DE LA LOI DUFLOT La LOI DUFLOT, successeur du Dispositif Scellier, est une REDUCTION D’IMPÔTS de 18% de son investissement pierre. Un dispositif étalé sur 9 ans, qui permet aux particuliers d'investir dans l'immobilier tout en réduisant leur impôt sur le revenu. QUI PEUT BENEFICIER DE LA LOI DUFLOT ? La Loi Duflot s’adresse à tous les contribuables français qui acquièrent, entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2016, un logement neuf (logement destiné à la location) ou en l’état futur d’achèvement. Les investisseurs Duflot bénéficient d'une réduction d'impôt sur le revenu de 18 % répartie sur une durée de 9 ans. LES LOGEMENTS CONCERNES DANS LE CADRE DE LA LOI DUFLOT Tous les immeubles neufs, dont les caractéristiques thermiques et la performance énergétique sont conformes à la Réglementation Duflot en vigueur : RT 2012 ou label BBC 2005. La réduction d'impôt de la Loi Duflot s’applique exclusivement aux logements situés dans des communes classées, par arrêté ministériel, dans les zones A, A bis, B1 et B2. Pour bénéficier des réductions d'impôts de la Loi Duflot, il est impératif en 2014 d'investir dans des Logements neufs dont les Bâtiments présentent des caractéristiques de très Basses Consommations énergétiques. LES 10 OBLIGATIONS DE LA LOI DUFLOT ! Dans le cadre de la loi Duflot, la réduction d’impôt est conditionnée à l’engagement de louer le logement nu à usage d’habitation principale.. La durée minimale de location est de 9 ans. Le logement doit être achevé dans les 30 mois après la date de déclaration d'ouverture de chantier (ou permis de construire pour les constructions personnelles). Les loyers sont plafonnés et inférieurs de 20% aux loyers du marché (Voir les Plafonds 2014). L'engagement de location doit être effectif dans les 12 mois qui suit la date d'achèvement de l'immeuble. Le plafond d’investissement retenu est de 300 000 € et limité à 2 logements par an. Un plafond de 5500 € par mètre carré de surface habitable est retenu quelle que soit la localisation du logement Duflot. Un plafond de ressources des locataires est voté au 1er janvier de chaque année (Voir les Plafonds Duflot 2014). Le décret Duflot fixe un pourcentage d'appartement (minimum 20 %) au sein d'un bâtiment neuf (pour les immeubles d'au moins 5 logements) qui ne peuvent pas bénéficier de réduction d'impôt. Le non respect de ce pourcentage de commercialisation est passible d'une amende de 18 000 € par logement excédentaire. La loi Duflot est inclue dans le plafond sur les niches fiscales et ne peut dépasser le plafond global de 10 000 €/an. LES AVANTAGES FISCAUX DE LA LOI DUFLOT 2014 La loi Duflot permet une réduction d’impôt de 18 % du prix de revient du logement. Cette réduction d'impôt s’étale sur 9 ans de manière linéaire. Exemple : pour un investissement de 200 000 €, la réduction est de 36 000 € sur 9 ans, soit 4 000 €/an Lorsque la réduction d'impôt au titre d'une année excède l'impôt dû au titre de cette même année, le Solde NE PEUT PAS être imputé sur l'impôt sur le revenu dû au titre des années suivantes. LE CUMUL D'ECONOMIES FISCALES EST-IL POSSIBLE ? Dans le cadre du « même bien immobilier », il est impossible de cumuler les avantages fiscaux de la Loi Duflot avec les lois Scellier, Loi Bouvard, Loi Outremer, Loi Malraux, ect.. En revanche, la réduction d’impôt Scellier est cumulable avec d’autres investissements locatifs bénéficiant eux aussi également d’avantages fiscaux. La réduction d’impôt Duflot entre dans le Plafond global des Niches Fiscales dont le Maximum est de 10 000 €/an. PEUT-ON LOUER LE BIEN AUX DESCENDANTS OU ASCENDANTS AVEC LE DISPOSITIF LOI DUFLOT ? NON ! La location ne peut pas être conclue avec un membre du foyer fiscal, un ascendant ou un descendant du contribuable. Indivisaire bénéficie de la réduction d’impôt dans la limite de sa quote-part du prix de revient. PEUT-ON INVESTIR EN LOI DUFLOT AVEC UNE SCI ? OUI !! Mais la Société Civile Immobilière ne doit pas être soumise à l’Impôt sur les Sociétés et le contribuable bénéficie uniquement de la réduction d’impôt sur sa quote-part au sein de la SCI. LES PLAFONDS DE LOYERS DUFLOT ET RESSOURCES DES LOCATAIRES ? Les plafonds de loyers 2014 de la Loi Duflot Plafonds de loyers mensuels en €/m²   Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2 Plafonds Duflot révisés tous les ans au 1er janvier 16.25 € 12.27 € 9.88 € 8.59 €   Les plafonds de loyers sont minorés où augmentés selon la taille du logement avec le "Coefficient Multiplicateur" suivant : 0,7 + (19 / Surface).Le résultat est arrondi à la deuxième décimale la plus proche et ne peut excéder 1,2. Les plafonds de Ressources des locataires Loi Duflot 2014 Plafonds de ressources des locataires en €   Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2 Personne seule 36 502 36 502 29 751 26 776 Couple 54 554 54 554 39 731 35 757 Personne seule ou couple + 1 enfant à charge 71 515 65 579 47 780 43 002 Personne seule ou couple + 2 enfants à charge 85 384 78 550 57 681 51 913 Personne seule ou couple + 3 enfants à charge 101 589 92 989 67 854 61 069 Personne seule ou couple + 4 enfants à charge 114 315 104 642 76 472 68 824 Majoration pour personne à charge complémentaire + 12 736 + 11 659 + 8 531 + 7 677   ZONAGE LOI DUFLOT ET VILLES ELIGIBLES A LA LOI DUFLOT ? Les zones éligibles à la Loi Duflot sont moins nombreuses que dans le Zonage Scellier et la zone B2 ne sera éligible au dispositif Duflot que jusqu'au 30 juin 2014.
Lire la suite